Nous contacter
Accéder à mon compte
Paule Vasseur

Tenues habillées chics et intemporelles

JUPE



Le dictionnaire du mariage : JUPE

La jupe est un vêtement ancré au niveau des hanches ou de la taille pour couvrir tout ou une partie du bas du corps sans division pour chaque jambe et sans qu'en principe les bords inférieurs soient refermés. La jupe, selon les cultures, est portée préférentiellement par les hommes (kilt, sapeta, sarong par exemple) ou par les femmes. Le mot vient de l'arabe joubba qui désigne un long vêtement de laine.

Depuis 1672, le terme désigne en Europe un vêtement presque exclusivement féminin. Comme la robe, ses formes viseront surtout à entraver les mouvements des femmes avant d'être simplifiées au début du XXe siècle avec la popularisation du tailleur.

Il existe cependant de nombreux types et variantes :

  • La jupe droite, jupe la plus classique, elle se porte seule ou avec une veste pour constituer un tailleur. Elle est généralement doublée et fendue sur le derrière pour ne pas entraver les mouvements.
  • La jupe en forme ou jupe parapluie ou jupe soleil, coupée dans une étoffe de biais, sa largeur est variable et peut aller jusqu'à former un cercle complet. C'est une forme de jupe répandue dans de nombreuses cultures. Elle amincit la silhouette en moulant la taille et les hanches pour s'évaser sur les jambes.
  • La jupe-culotte, une culotte ou pantalon étant intégré et dissimulé par la jupe. Elle est apparue en 1890 pour permettre aux femmes de faire de la bicyclette, elles étaient longues et bouffantes. Utilisée dans une forme raccourcie pour le tennis en 1931, c'est un vêtement qui garde une image sportive.
  • La jupe plissée, est une jupe qui est droite ou évasée et fait des plis, elle est souvent associée aux uniformes d'écolières. De nos jours, les tissus synthétiques permettent la permanence des plis.
  • La jupe portefeuille, constituée d'une bande de tissu qui se ferme en se croisant sur le devant ou sur le côté.
  • Si la jupe est courte (mi-cuisse), alors on parlera de minijupe ou de microjupe,


Les jupes en cuir sont généralement considérées comme sexy par les personnes attirées par le fétichisme du cuir.


Il existe encore d'autres tyes de jupes :

  • La nage, est une jupe en toile de Frise noire portée par les veuves vers 1590.
  • La basquine, jupe portée par les femmes au pays basque.
  • Le philibeg, jupe courte portée par les montagnards écossais.
  • La fustanelle, courte jupe portée par les hommes dans le costume traditionnel grec.
  • La cotte, jupe portée par les paysannes autrefois.
  • Le sarong, pièce de tissu que l'on enroule autour du bas du corps et que l'on noue à la hauteur des hanches.
  • Le pagne, pièce de tissu, généralement rectangulaire, avec laquelle une personne se couvre les hanches jusqu'aux cuisses ou aux genoux, ou du nombril aux chevilles.
  • Le paréo, pièce de tissu coloré, à l'origine tahitien, utilisé comme un pagne, enroulé autour de la taille puis noué.


Il existe aussi des jupes pour hommes en Occident :
La jupe a été portée par les hommes depuis toujours (pagne égyptien, tunique romaine...). Elle est portée aujourd'hui dans les pays comme l'Indonésie (sarong) et l'Écosse (kilt) mais a disparu dans de nombreux pays.
La jupe revient progressivement dans la garde-robe masculine, elles apparaissant dans les collections hommes de grands couturiers comme Jean-Paul Gaultier, Vivienne Westwood, Agnès b., Anderslandinger, Amok, Midasclothing, Bruno Loodts... Comme pour le port du pantalon par les femmes il y a quelques dizaines d'années, le port de la jupe par les hommes est de nos jours encore source de préjugés.



Retour à l'index du mariage


© Copyright : borgoBot, DodekBot, DumZiBoT, GillesC, JAnDbot
Source : Wikipedia. Cet article est une version modifiée (par : Paule Vasseur),
sou
s Licence de documentation libre GNU consultable ici.